Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 16:31

images--19-.jpgFais Gaffe ! Ne t'absente pas, reste, reste, ce n'est encore que la réalité qui vient te mentir à l'oreille, l'alcool qui te susurre des ma chérie et tu hurles, c'est normal, tu n'es pas chérie du tout. Tu es la proie qu'il essaie d'enfermer dans un rêve que tu ne partages pas...  Pendant qu'il boit, continue à t'accrocher à ta nécessité de vivre, pendant qu'il s'enferme, continue à escalader le cauchemard de la montagne car à l'horizon tu trouveras tes mers et tes océans, et loin ton rêve.

OH RAGE, tu es mon espoir, explose enfin, explose toujours le plus tôt possible. Aujourd'hui est horreur, abandon, absence, manque, attente, il faut qu'aujourd'hui passe dans cette douleur du non-amour. Tiens bon.

Te souviens-tu autrefois, quand les douleurs dans tes entrailles te jetaient à terre et tu rampais aveuglément en émettant des sons rauques et déchirants ? Et plus tard quand, ivre de tes larmes, tu te tordais dans ta couche, te tapais la tête contre les murs et émettais encore ces horribles sons rauques à défaut d'hurler ? Et les jours passés, les semaines et les mois de prostration et de mutisme, de dépression ? A l'époque, tu t'en voulais toujours de quelque chose : à un certain moment, tu n'avais pas été à la hauteur de ton propre amour.

Aujourd'hui la souffrance est toute autre, elle est l'expression d'une colère refroidie, réactivée chaque fois qu'il boit.

Reste libre de lui. Tiens bon.

Partager cet article

Repost 0
Published by DES CAUCHEMARDS, UN REVE et LA VIE - dans ENTRE SOMMEIL ET EVEIL
commenter cet article

commentaires

Corine Caporlan 05/08/2011 00:48


Bonsoir Natalis,
Ce week-end, il devrait y avoir des heures où je pourrai enfin de me connecter.
Je suis passée sur encore d'autres pages chez vous, je peux dire que depuis que je viens ici chacun m'a touchée. Je vais revenir sur un plus long texte que j'ai vu sur la rencontre et son
évolution. Je dois dire que j'ai sursauté au reproche du désir !
Quel moyen de faire "plier" celle qui vous aime... Il aurait pu en être flatté, touché.


J'adore dans celui-ci le "ô rage mon espoir" très beau jeu de mot mais aussi l'énorme profondeur et exactitude de cette nécessité d'être en colère, révoltée pour s'en sortir, se détacher, redevenir
soi.

Très belle fin de semaine, Natalis. Je reviendrai à tête reposée, car ces pages ne peuvent et ne doivent pas se lire en 2 minutes.


natalis, DES CAUCHEMARS, DES REVES et LA VIE 05/08/2011 04:52



Chère Corine,


Je ne peux que vous redire que votre grande attention et votre sensibilité me touchent beaucoup. J'ai encore tant de choses à écrire, heureusement plus lumineuses souvent, mais aussi d'autres
colères ou déceptions à évacuer, plus au présent. même si je manque de disponibilité ces temps-ci pour nourrir mon bébé blog, c'est sûr je ne le laisserai pas mourir de faim ! Vous m'y encouragez
beaucoup, et vos interventions sont une sorte de reconnaissance inattendue qui me fait chaud au coeur. mon petit coeur qui en éclatait d'être si gros, qui peut à présent libérer toute sa
grandeur, comme le "chef Bromden" de "vol au desus d'un nid de coucous/culculs, et que je remercie d'avoir absolument résolu de continuer de battre en ces moments tragiques où j'ai voulu
l'éteindre. J'en profite pour vous renvoyer le compliment au sujet de certains de vos succulents jeux de mots.



Présentation

  • : Le blog de DES CAUCHEMARS, UN REVE et la vie
  • Le blog de DES CAUCHEMARS, UN REVE et la vie
  • : Cauchemars, rêve, hallucinations, réalité, son addiction, vivre, revivre, patience et longueur de temps, malade?
  • Contact

Profil

  • natalis, DES CAUCHEMARS, DES REVES et LA VIE
  • Chaque jour, être présente
  • Chaque jour, être présente