Samedi 21 mai 6 21 /05 /Mai 00:45

Qu'est-ce que l'homéopathie ?

Dr Hahnemann

L'homéopathie à été mise au point par le médecin allemand le Dr Hahnemann (1755-1843). 
Il s'agit d'une relativement vieille médecine qui a survécu pendant plus de 2 siècles.
La théorie de l'homéopathie en résumé est la suivante : une drogue (molécule ou médicament) diluée à dose homéopathique provoque les effets inverses de cette même drogue non diluée

"Simila similibus curentur" (un des 3 principes énoncés par le Dr Hahnemann, ce qui signifie en latin : les semblables soignent les semblables).

Quels sont les principes de l'homéopathie?

 L'homéopathie repose sur trois principes principaux

Lapersonnalisation et l'individualisation Chaque personne répond différemment à une maladie ou à un traitement, l'homéopathie s'efforce donc de personnaliser le traitement pour chaque  individu. Il faut traiter un individu dans sa globalité et pas seulement un symptôme isolé
Lsimilitude Toute substance capable d'induire à dose pondérale des symptômes pathologiques chez un sujet sain est susceptible à dose très faible spécialement préparée, de faire disparaître des symptômes semblables chez un patient qui les présente.

Toutefois certaines substances n'inversent pas leur action pharmacologique à dose homéopathique mais gardent les mêmes propriétés qu'à dose pondérable. Par exemple les sels demagnésium sont antispasmodiques an médecines classique et homéopathique

Ldilution . Les médicaments homéopathiques sontdilués et dynamisés Chaque remède homéopathique est hautement dilué, notamment pour contrer l'effet de la similitude.

L'effet thérapeutique de la dose très faible est subordonné par une méthode spéciale de dilution et de préparation: A chaque palier de dilution, il faut effectuer des secousses ou succions pour augmenter l'efficacité du traitement (100 secousses par palier).

Plus un remède est dilué et plus il est efficace. L'Arnica 7CH serait plus efficace que l'Arnica 5CH par exemple. On distingue les CH qui sont des dilutions centésimales. Concrètement cela signifie qu'on dilue 100 fois la solution de base, ainsi avec 7CH on aura dilué 100 fois x 100 fois x .... jusqu'à 7. On estime que scientifiquement qu'après 12CH on athéoriquement plus aucune chance d'observer ne serait-ce qu'une seule molécule (scientifiquement on parle qu'on a dépassé le nombre d'Avogadro = 6.023x10 puissance 23) dans le remède homéopathique, d'où la polémique dans le milieu scientifique.

Il existe également d'autres unités de dilutions, les D signifient dilution par dix et les K par mille

Quelles dilutions faut-il choisir?

Maladies aiguës Dans les maladies aiguës, si les symptômes observés sont peu nombreux ou uniquement fonctionnels, on utilise des dilutions moyennes ou basses (4CH ou 5CH). Si les symptômes sont nombreux, si le tableau est complet (accompagné de symptômes mentaux et fonctionnels), on utilise des dilutions plus hautes (9CH, 15CH)
Maladies chroniques Pour les maladies chroniques, on utilise les basses dilutions pour traiter en douceur un organe ; ceci constitue un drainage. Une fois l'organisme préparé, on pourra utiliser les moyennes, voire les hautes dilutions pour mettre en place le traitement de fond.
Faut-il adapter les posologies en fonction de l'âge? Les dilutions et les posologies sont les mêmes pour un nouveau né que pour un adulte et pour les animaux (il n'y a pas d'adaptation de posologie en fonction des races animales)

Questions sur l'homéopathie 

Pourquoi l'homéopathie ne marche pas pour tout le monde? A dose homéopathique, les substances n'agissent pas sur tout les sujets. Il existe  des sujets "bon répondeurs" ayant une prédisposition à l'action des substances homéopathiques
Peut on se soigner par homéopathie même si on est diabétique? Si les granules et les globules sont composés de saccharose, ils ne sont pas pour autant contre-indiqués aux diabétiques car l'apport d'une prise homéopathique correspond à peine à 1/5ème d'un morceau de sucre

Comment savoir si l'homéopathie est efficace?

 

La règle de "Hering" permet de suivre l'état clinique du malade et l'efficacité thérapeutique. En cas d'évolution favorable, on observe une régression des troubles:

  • de l'intérieur de l'organisme vers l'extérieur

  • du haut du corps vers le bas

  • et surtout dans l'ordre inverse de leur apparition.

Quelles sont les limites de l'homéopathie?

 

Si les remèdes homéopathiques ne posent pas de problème de dose maximales ni de contre indications, elle se heurte cependant aux limites de toute médecine douce:
  • les infections aiguës mettant en jeu le pronostic vital (telles la méningite)
  • Les accidents cardiaques
  • Les troubles digestifs graves
  • les malaises dus au diabète ou à des maladies graves

De quoi sont faits les médicaments homéopathiques ?

  • Végétaux: plante entière ou partie active seulement
  • Substances animales: animaux entiers broyés vivants, venins et sécrétions animales
  • Substances minérales : sels minéraux, minerais, métaux et certains produits d'origine naturelle ou purement chimique
  • Substances d'origine humaine: biothérapies, iso thérapies
  • Substances de synthèse : des médicaments par exemple, retraités de façon homéopathique.
Les formes galéniques
  • Les teintures mères ou TM sont préparées par macération dans de l'alcool de titre approprié (45 à 90%) de plante fraîche si possible sauvage ou cultivée sans engrais ni pesticides. On utilise la plante entière ou une partie seulement.
  • Les substances insolubles sont préparées par trituration dans de la poudre de lactose. Par convention elles sont considérées comme solubles à partir de 4CH. Les dilutions inférieures sont délivrées sous forme de poudre appelée "trituration"
  • Les granules et les globules (doses) sont constitués de lactose, d'une porosité très étudiée, imprégnés avec la solution diluée préparée.
  • Autres formes: suppositoires, comprimés à sucer
  • Les formes à usage externe sont: TM, liniments, onguents, baumes, pommades et crèmes, ovules
Les équivalences En cas d'urgence, on peut remplacer la prise d'une dose par la prise de 10 granules. Toutefois, on obtient une action plus rapide avec les doses.

Conseils sur l'homéopathie

Comment conserver ses médicaments homéopathiques ?

  • Conserver les médicaments homéopathiques à l'abri de la lumière, de la chaleur, de l'humidité et de toute source d'émanation et de parfums
  • La conservation des remèdes homéopathiques dans les bonnes conditions est théoriquement illimitée dans le temps (exception faite de forme liquide ou grasses comme des pommades).

Comment faut-il prendre ses médicaments homéopathiques ?

Pour lesglobules et les granules,

  • Il est conseillé de ne pas toucher avec les doigts les granules ou les globules homéopathiques.
  • Les globules des tubes doses sont absorbés en une seule fois en les laissant se dissoudre lentement sous la langue. Faute de dose, prendre 10 granules de la même dilution.
  • L'absorption du principe homéopathique se fait par la muqueuse buccale: voie perlinguale. La voie perlinguale permet  de court-circuiter le circuit hépatique (de séparer le médicament du bol alimentaire et d'éviter sa destruction par le foie avant même qu'il ait pu pénétrer dans la circulation sanguine et donc exercer une quelconque activité). L'utilisation de la voie perlinguale (par les pores de la langue) nécessite de ne pas absorber de substances astringentes (qui resserrent les pores de la langue) dans la demi-heure précédant la prise de médicaments homéopathiques comme le cafétabaccamphrementhe et camomilleUtilisez undentifrice sans menthe (Homéodent®).
  • Laisser fondre les granules ou les globules dans une bouche propre, loin de la prise d'aliments ou de boissons pour une prise optimale.  L'idéal est prendre le remède 10 minutes avant unrepas ou une cigarette ou 1 heure après pour les granules, et à 2 heures des repas ou une cigarette pour les doses. 

Pour lesliquides

  • L'absorption du principe homéopathique se fait également par la muqueuse buccale (voie perlinguale), laisser un moment dans la bouche. L'idéal est de "mâcher" les liquides
  • Compter les gouttes dans une cuillère ou un verre propre contenant un peu d’eau.

Si vous avez plusieurs traitements homéopathiques à prendre, il est recommandé de prendre les traitements séparément à distance les uns des autres pour plus d'efficacité.

L'association avec d'autres thérapies est en général possible

À quelle fréquence faut-il prendre les remèdes  ?

 

  • Dans les affections aiguës, il faut prendre les remèdes homéopathiques très souvent, toutes les heures au minimum.Dès que les symptômes s'améliorent, il faut espacer les prises, trois ou quatre fois par jour, puis arrêter progressivement.

  • Dans les affections chroniques, les remèdes en basse dilution (> à 9CH) se prennent une à deux fois par jour, les remèdes de fond se prennent une fois par semaine, voire une fois par mois. Cette décision appartient à l'homéopathe.

À quelle heure prendre les remèdes? Votre médecin homéopathe vous signalera si la prise doit se faire: au lever, au coucher ou dans la journée (avant ou après les repas), ou au moment des troubles.

Certains remèdes doivent se prendre à heure fixe car ils agissent avec un maximum d'efficacité par exemple Arsenicum album doit se prendre à 18heures (attention il s'agit de l'heure solaire, donc tenir compte du décalage horaire)

Attention: ne  jamais répéter la dose si  symptôme est amélioré
Par natalis00,DES CAUCHEMARS, UN REVE et LA VIE - Publié dans : soins - médecines alternatives - Communauté : soins - médecine alternative
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Profil

  • natalis, DES CAUCHEMARS, DES REVES et LA VIE
  • Le blog de DES CAUCHEMARS, UN REVE et la vie
  • cinéma lecture femme fille mère
  • Chaque jour, être présente

Images Aléatoires

  • ....
  • L'arc en ciel de l'homme
  • Des cauchemars, un rêve et la vie
  • Sourire-lumière-copie-1
  • rire (3)
  • Bi-polaire (4)

Derniers Commentaires

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés