Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 20:05


travailler ou pas travailler
Quelques semaines après ma sur-overdose de presque mortels médicaments, puisque finalement j'étais revenue au monde, je suis retournée voir ma chargée d'insertion, ma référente Pôle emploi, pour moi, au sein de Ohé Prométhée Cap emploi, pour les handicapés, ou les longs-malades qui recherchent tout de même du boulot ou une formation.

Du coup, vu l'état lamentable dans lequel je me présentais, et "le passage à l'acte" que j'avais effectué, j'ai été dirigée, avec mon consentement vers la branche Ohé Prométhée Raisonnance, qui s'occupe du retour vers l'emploi des handicapés ou longs-malades atteints psychiquement. Il était question de repasser en revue mes qualités et compétences, ce que je pouvais et voulais encore faire, ce que je ne voulais ou ne pouvais plus, etc... Deux personnes s'occupaient de mon cas : une psychologue clinicienne à qui j'ai un peu raconté la lourdeur de mon terrain la première séance, et puis après je ne sais pas très bien à quoi elle servait. Enfin elle a fait un bon premier rapport, avec mon accord, mettant en évidence, outre toutes mes qualités, mon émotivité exacerbée, et ma fragilité à cause de ça, pour rejoindre .... le M.O.D

L'autre dame, absolument délicieuse, m'aidait à travailler sur mes motivations pour aller vers ce fameux M.O.D. Et moi, de m'offusquer, je ne savais pas ce que ça voulait dire le MILIEU ORDINAIRE DU TRAVAIL, moi, et puisque je me mettais à revivre, je rêvais d'EXTRAORDINAIRE !Vivre extraordinairement Pas seulement dans le travail, dans tout, tout, tout.

En fait, ça voulait dire pouvoir trouver un boulot comme si on n'était pas handicapé ou long-malade. Ça voulait dire devenir plus fort que son handicap, que son émotivité exacerbée, et travailler sans être accompagné éternellement par un organisme spécialisé.

Bon, il m'a fallu du temps... Pour la motivation déjà, puis même sans motivation, attendre un mois ou plus entre chaque entretien, faire un stage sympa non rémunéré, puis un remplacement cauchemardesque, puis un autre stage, plus long, un peu indemnisé, appelé F.E.P.E, et surtout, entourée... de bonnes personnes...

Et je me suis dérouillée, et j'ai eu envie d'apprendre, et j'ai appris, des bases, pour travailler dans un M.O.D et surtout pour oser avoir confiance en moi à nouveau pour un entretien d'embauche, un peu au culot, sans expérience, mais avec cette super envie d'apprendre et de progresser, comme pour mes premiers boulots, enfin comme quand j'étais jeune... Tous mes boulots, appris "sur le tas", je ne croyais plus cela possible à presque 50 ans.

Travailler...euhEt puis ça l'a fait. j'y suis allée à ce putain d'entretien du job de mes rêves, et parmi plusieurs autres plus expérimentées pourtant, quand-même,  au bout de combien de jours d'attente angoissée ?, j'ai été ... choisie !

Alors voilà que je m'y lance, et que ma tête bouillonne tous les jours de toutes ces nouvelles choses à apprendre encore. Milieu Ordinaire ? Je ne sais.

Ce que je sais, c'est que, quand j'en sors, je me sens grisée, ivre, et même je plane, je marche comme une soûle. Pourtant j'bois plus, j'prends plus de médocs, et mon fils qu'est pas là me manque.

Mon boulot çui-là, cet ordinaire là, ben, là, il est extra...Elfe-en-travailler.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by natalis00,DES CAUCHEMARS, UN REVE et LA VIE - dans Je travaille ou je ne travaille pas
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de DES CAUCHEMARS, UN REVE et la vie
  • Le blog de DES CAUCHEMARS, UN REVE et la vie
  • : Cauchemars, rêve, hallucinations, réalité, son addiction, vivre, revivre, patience et longueur de temps, malade?
  • Contact

Profil

  • natalis, DES CAUCHEMARS, DES REVES et LA VIE
  • Chaque jour, être présente
  • Chaque jour, être présente